2

         Section I - Rennes-le-Château avant Bérenger Saunière

De l’occupation Wisigothe à la période Carolingienne

Dans la deuxième moitié du VIe siècle, l’ancien oppidum de Rhedae a un rôle stratégique de première importance car situé à la frontière du royaume Wisigoth. Même si cette idée est contestée par certains auteurs, il semble que la ville soit alors la capitale du pagus Redensis.

Première citation dans l’Histoire (798) Theodulf évêque d’Orléans emploie pour la première fois le nom « Redas » dans son ouvrage Parænesis ad judices (Prescriptions aux juges) sous une forme versifiée.

 

Saviez-vous …? Louis Fédié (1815-1899) fait de Rennes-le-Château une capitale Wisigothe ayant compté jusqu’à 30.000 habitants. Les historiens ont depuis remis en question ces chiffres, qu’ils trouvent exagérés !

 

Documentation

Jean Astruc, Mémoires pour l’histoire naturelle de la Province
du Languedoc
, Guillaume Cavellier, Paris 1737, p.182.

Louis Fédié, "Rhedae" in Le Comté de Razès et le diocèse d’Alet, 1880. ›

Gaston Jourdanne, "Les Wisigoths" in Mémoires de la Société des arts
et des sciences de Carcassonne
, tome IX, 2eme part, 1899, pp. 101-103. ›

Guillaume Besse, Histoire des ducs, marquis et comtes de Narbonne, autrement appellez princes des Goths, ducs de Septimanie et marquis de Gothie, Antoine de Sommaville, Paris 1660.

Guillaume Besse, Histoire des comtes de Carcassonne, Arnaud Estradier, Paris 1645.

En savoir plus

William Stephen Gilly, Vigilantius and his times, Burnside & Seeley, 1844. 

Jean Fourié, Rennes-le-Château : L’histoire de Rennes-le-Château
antérieure à 1789
, Jean Bardou, 1984. ›

M. de la Pijardière, Chroniques de Languedoc - Revue du Midi historique,
archéologique, littéraire et bibliographique
, Vol. 4, Montpellier, 1878, p. 112. ›

© 2009-2018 Tous droits réservés • Textes Antoine Captier, Christian Doumergue, Mariano Tomatis

Contributeurs Corjan De Raaf, Patrick Mensior, Octonovo, Morgan Roussel, Paul Saussez, Marcus Williamson.

Art Director Mariano Tomatis